Association valaisanne des professionnels de l'audiovisuel
Verband walliser filmfachleute

VALAIS FILMS TRAVAILLE À LA STRUCTURATION DES CONDITIONS PROFESSIONNELLES DANS LE CANTON
ET REPRÉSENTE LES INTÉRÊTS DE SES MEMBRES AUPRÈS DES AUTORITÉS, DES MÉDIAS ET DU GRAND PUBLIC.

asset-version-441290d467-courgette-la5-copie
“My life as a Zucchini” fait fondre Los Angeles
Le réalisateur Claude Barras et son producteur Max Karli ont mené une première offensive à Los Angeles dans la course aux Oscars. Au programme, des projections destinées aux professionnels et aussi une soirée publique organisée par DreamAgo qui a touché les spectateurs au cœur. A lire : l'article du Nouvelliste
vsf_membres_bucher_jean-marie_150128
Jean-Marie Bucher : réalisation et production
Né en 1972, il obtient son master en Sciences Economiques et Sociales à Genève. Autodidacte et passionné de l'image, il plonge tête baissée dans les techniques de post-production et de réalisation. Il fonde en 2006 RGB Prod avec son associée et maîtrise l'objet audiovisuel, tant par la proximité de tous les outils et métiers nécessaires à la réalisation d'un film, ainsi qu'une réelle adaptabilité à vos envies et besoins. Présent sur les marchés suisses, internationaux et spécialiste des marchés chinois.
vsf_membres_bugnon_alexandre_150128
Alexandre Bugnon : réalisateur et caméraman
Associé fondateur chez societe-ecran media, il travaille dans l’audiovisuel depuis plus de 10 ans. Formé en partie à Canal9 et autodidacte pour le reste, il participe aujourd’hui à divers réalisations pour la RTS (Comme Si C’était Hier, T’as vu l’actu, Geopolitis) et travaille également à ses propres projets dans le domaine culturel. 
vsf_membres_bonzon_jerome_150128
Jérome Bonzon : directeur de production et caméraman
Enrichi d'une expérience de plusieurs années dans diverses sociétés de production de Lisbonne, il travaille actuellement en Suisse sur plusieurs projets audiovisuels. Ses productions vont du long-métrage, en passant par le vidéo-clip, la pub, le documentaire et le film corporate.
Le comité
L’association
FR
|
DE

L’association a été fondée le 13 avril 2007 et regroupe actuellement près de 90 professionnels valaisans: pour l’essentiel des réalisateurs, des producteurs et des techniciens mais aussi des artistes digitaux et des compositeurs.

Tous sont actifs dans la production audiovisuelle valaisanne et romande, que cela soit

dans le film indépendant (fiction, documentaire, animation),

dans la production TV (pour la RTS ou pour Canal 9)

ou dans le film de commande (film publicitaire, production multimédia, film d’entreprise).

Que fait notre association ?

· Elle fédère et défend les intérêts de la branche audiovisuelle valaisanne,

· Elle regroupe tout le spectre de la production,

· Elle tisse des liens entre les professionnels valaisans,

· Elle fait la promotion de leur travail auprès du grand public,

  du monde politique et des médias.

Der Verband Walliser Filmfachleute wurde am 13. April 2007 gegründet und umfasst zur Zeit rund 90 Walliser Berufsschaffende, vorwiegend Regisseure, Produzenten und Filmtechniker, aber auch Digitalkünstler und Komponisten.

Alle sind aktiv im Bereich der audiovisuellen Produktion im Wallis und in der Romandie,

ob für das unabhängige Filmschaffen (Spiel-, Dokumentar- und Trickfilme), für die Fernsehproduktion (Westschweizer Fernsehen RTS oder Canal 9) oder für den Auftragsfilm (Werbespots, Multimediaproduktionen, Firmenaufträge).

Welches sind die Tätigkeiten unseres Verbandes ?
· Er vereint und vertritt die Interessen der Walliser Filmschaffenden,
· Er umfasst alle Berufssparten innerhalb der Filmproduktion,
· Er schlägt Brücken zwischen den audiovisuellen Berufsschaffenden,
· Er fördert ihre Arbeit bei der Öffentlichkeit, der Politik und den Medien.

VALAILS FILMS a organisé les deux éditions du VALAIS FAIT SON CINEMA en 2009 en 2013. L’association défend les bonnes pratiques professionnelles dans le film de commande. Elle a négocié avec Canal 9 un accord sur l’achat de films valaisans pour son antenne. Elle travaille avec le Canton et Valais/Wallis Promotion à l’élaboration d’un mécanisme d’incitation aux productions suisses et étrangères à venir tourner en Valais. Elle est présidée depuis mars 2008 par Denis Rabaglia et depuis janvier 2015, un coordinateur à 20% a été engagé en la personne de Mathieu Bessero-Belti.

télécharger les statuts

VALAIS FILMS hat die beiden Ausgaben des Festivals VALAIS FAIT SON CINEMA in den Jahren 2009 und 2013 organisiert. Der Verband verteidigt die gute fachliche Praxis im Bereich Auftragsfilm. Er verhandelte mit dem Fernsehsender Canal 9 eine Vereinbarung über den Kauf und die Ausstrahlung von Walliser Filme. In Zusammenarbeit mit dem Kanton sowie mit Valais/Wallis Promotion entwickelt er Anreizmechanismen für in- und ausländische Filmproduktionen, damit die Filme vermehrt im Kanton Wallis gedreht werden können. Schliesslich unterstützt er seine Mitglieder bei der Organisation von Filmpremieren im Wallis.

Der Verband wird seit März 2008 von Denis Rabaglia präsidiert. Ein Koordinator für ein 20 Stellenprozent wurde zusätzlich ab Januar 2015 engagiert: Mathieu Bessero-Belti.

Nos actions

Découvrez les actions entreprises au profit de l’audiovisuel valaisan depuis 2008.

Soutien automatique aux premières de films
Accompagner nos films sur le grand écran
Valaisans d’ailleurs
Raconter la nouvelle vie de valaisans émigrés
Promotion du film de commande
Produire pour l’économie, la science et l’éducation
Le Valais fait son cinéma 2013
Montrer nos films au grand public
Le Valais fait son cinéma 2009
Montrer nos films au grand public
Bourses audiovisuelles du canton du Valais
Encourager l’émergence de nouveaux talents
Le projet d’une Valais Wallis Film Commission
Attirer des tournages de fiction en Valais
Le cinéma valaisan sur Canal 9
Montrer nos films sur le petit écran
Le Cinéma valaisan se présente
Faire connaître notre association
Soutien automatique aux premières de films
Accompagner nos films sur le grand écran

L’association Valais Films soutient les premières de films de ses membres ayant lieu en Valais par la participation active de son coordinateur à leur organisation.

Il s’agit de faire profiter aux membres d’un know-how et des liens privilégiés que l’association a développé et ainsi promouvoir au mieux l’ensemble des professionnels de l’audiovisuel valaisan.

Ce soutien est valable pour la production d’œuvres cinématographiques, télévisuelles et de commande, ainsi que pour les projets propres à l’association.

Ce soutien offre à chaque membre :

· des conseils et du soutien pour l’organisation de l’événement,

· la réalisation graphique d’une invitation spécifique,

· l’envoi de cette invitation aux membres, aux invités envisagés et à notre liste de diffusion,

· les relations avec les médias et la réalisation de la revue de presse,

· la présentation et l’animation de la première,

Pour bénéficier de ce soutien, il faut :

· être membre de Valais Films comme réalisateur ou comme producteur,

· présenter un long ou moyen-métrage de fiction, d’animation ou documentaire,

· présenter un programme de court-métrages d’une durée de 30 minutes minimum,

· présenter un film de commande à caractère social, culturel ou scientifique d’une durée de 30 minutes minimum,

· Les films doivent être achevés dans les 18 mois qui précèdent la première et ne doivent pas avoir été présentés auparavant sur le territoire cantonal.

 

 

Téléchargez les invitations aux premières organisées à ce jour.

Valaisans d’ailleurs
Raconter la nouvelle vie de valaisans émigrés
photo : Sacha Bittel/Nouvelliste

En collaboration avec Sion Tourisme, Valais Films a initié en 2014 un projet destiné à soutenir l’idée d’un Valais à la fois traditionnel et moderne : l’association a choisi – suite à un concours lancé auprès de ses membres – 5 cinéastes pour dresser le portrait d’un Valaisan ayant émigré à l’étranger et se distinguant par son activité, sa personnalité et son originalité.

 

Le fruit de leur travail a été présenté le 20 mars 2015 au Cinéma Arlequin de Sion.

 

Malika Pellicioli fait le portrait de  Sœur Marie Michelle, au cœur du Cameroun, où cette femme courageuse de 76 ans, construit des écoles et un hôpital pour la communauté de Ngaoundal.

 

Emannuelle de Riedmatten a croisé le chemin de Boris Granges, cuisinier en Birmanie et propriétaire du fameux « Le Planteur » à Rangoon en Birmanie.

 

 

Philipp Eyer accompagne Bernard Imhasly, un journaliste et écrivain haut Valaisan dont le destin s’est intimement lié à l’Inde, il y a plus de trente ans, lorsqu’il a fait la rencontre de sa future épouse.

 

Julia Bünter nous offre les paysages du nord de l’Europe et un aperçu de l’existence originale choisie par Ludivine et Eddy Gex-Fabry, cow-boy et girl dans les grands espaces verts de Suède.

 

Thibault Vallotton qui nous raconte le parcours de Christophe Besse, restaurateur reconnu au Brésil pour la qualité de son travail, mais qui rêve, à l’aube de ses 50 ans, de créer en campagne brésilienne un village gastronomique.

 

Tristan Albrecht a œuvré comme chef de projet.

 

Découvrez l’article du Nouvelliste sur cette initiative, ainsi que le dossier de presse.

Promotion du film de commande
Produire pour l’économie, la science et l’éducation

La production audiovisuelle en Valais, c’est aussi le film de commande, institutionnel et publicitaire.

 

Dans les rangs de Valais Films, de nombreux membres réalisent des films à caractère publicitaire, social ou scientifique pour des commanditaires variés: des documentaires, des films d’entreprise, des clips musicaux ou encore des films d’animation. Une grande variété de formats et de styles !

 

Dans un monde où l’audiovisuel est de plus en plus présent, il est important de souligner l’importance du film de commande comme outil de communication pour des acteurs privés ou publics.
 
Sous l’égide de l’association, une vingtaine d’entreprises audiovisuelles valaisannes ont établi une charte professionnelle de leurs pratiques à l’attention de leurs commanditaires.

 

Celle-ci a été présentée, accompagnée d’exemples de travaux des signataires, le mardi 26 novembre 2013 au Cinéma Capitole de Sion.

 

Cette manifestation faisait partie du Valais fait son cinéma 2013 proposant 17 projections dans tout le Valais du 15 au 30 novembre.
 
 

Le Valais fait son cinéma 2013
Montrer nos films au grand public
graphisme & vidéo : societe-ecran media

La deuxième édition de la manifestation organisée par Valais Films a eu lieu du 15 au 30 novembre 2013.

 

Elle avait pour but de présenter au public valaisan un best of de la production audiovisuelle et cinématographique et proposait:

· 18 projections, dont 17 projections publiques et 1 évènement spécial consacré à la promotion du film de commande

· 15 projections en Valais romand et 3 en Haut-Valais

· 39 films datant des 4 dernières années

· des films de 36 réalisateurs dont 3 haut-valaisans

· 9 lieux de projection dans 6 villes :

Arlequin, Capitole et Ferme-Asile – Sion

Casino et Médiathèque – Martigny, Bourg – Sierre,

Plaza – Monthey, Capitol – Brigue, La Poste – Visp.

 

En moyenne, 60 spectateurs ont assisté à chaque projection, la manifestation totalisant un peu plus de 1’000 personnes. Ce sont les documentaires “dépaysants” qui ont eu le plus de succès.

Les séances étaient toutes introduites par le/la ou les réalisateur-s(trice-s) du ou des films présentés. La manifestation était organisée par les cinéastes valaisans Tristan Aymon et David Maye, avec la collaboration de Patric Zenklusen pour le Haut-Valais.

 

Le programme complet est disponible sur le site www.le-valais-fait-son-cinema.ch.

 

Sont téléchargeables : le dossier de presse, l’affiche française et le flyer allemand.

 

Ecoutez David Maye parler de la manifestation aux Matinales d’Espace 2 le 13 novembre.

 

1 article du Nouvelliste et 3 articles du Walliser Bote sont disponibles.

Le Valais fait son cinéma 2009
Montrer nos films au grand public
graphisme : Stéphane Rodriguez

La première édition de la manifestation organisée par Valais Films a eu lieu du 15 novembre au 30 novembre 2013.

 

Pour la première fois, une manifestation se proposait de faire découvrir au public valaisan la richesse et la diversité de sa production audiovisuelle et cinématographique et proposait :

· 17 projections spéciales

· 13 projections en Valais romand et 4 en Haut-Valais

· 27 films datant des 3 dernières années

· des films de 23 réalisateurs dont 2 haut-valaisans

· 11 lieux de projection dans 6 villes :

Arlequin, Capitole, Cinémir et Ferme-Asile, Sion

Bourg et Casino, Sierre

Corso et Médiathèque, Martigny

Cinéma de Verbier – Capitol, Brig – Astoria, Visp

 

 

 

 

 
 

En moyenne, 55 spectateurs ont assisté à chaque projection, la manifestation totalisant un peu moins de 1000 personnes. La séance “8 courts-métrages valaisans“ du 29 novembre à 18.00 au cinéma Capitole de Sion était complète.

 

La plupart des séances étaient introduites par le/la ou les réalisateur-s(trice-s) du ou des films présentés. La manifestation était organisée par le cinéaste Denis Rabaglia, avec la collaboration de Patric Zenklusen pour le Haut-Valais.

 

Ecoutez les interviews radio du 20 novembre : sur La Première dans  Forum et sur Rhône FM aux journaux de 12.00 et de 18.00.

 

Sont téléchargeables, le programme complet, ainsi que le dossier de presse.

 

2 articles du Nouvelliste et 2 articles du Walliser Bote sont disponibles.

 

Bourses audiovisuelles du canton du Valais
Encourager l’émergence de nouveaux talents
“La belle Hélène“, Régine Boichat

Instaurées en 2009 par le canton du Valais en collaboration avec notre association, ces bourses annuelles sont destinées à encourager l’entrée dans la profession de nouveaux talents.

 

Elles sont conçues en complément des financements proposés aux productions indépendantes valaisannes par Cineforom – fondation romande pour le cinéma – à laquelle le canton et la délégation valaisanne de la Loterie Romande participent financièrement.

 

La Bourse pour la relève dans la création audiovisuelle soutient des cinéastes émergents qui n’ont pas encore réalisés de films dans des conditions professionnelles alors que la Bourse pour la professionalisation dans le développement de projets audiovisuels vise à accompagner des projets de cinéastes ou producteurs en voie de confirmation.

 

 

Chaque année, un jury indépendant détermine les lauréats et chacun(e) d’entre eux est suivi(e) par un(e) mentor professionnel(le) tout au long de son projet. On trouve régulièrement des membres de Valais Films parmi les lauréats comme parmi les mentors.

 

Découvrez la dernière mise au concours de ces bourses et les lauréats des éditions 2009 à 2014.

Le site de Service de la Culture du canton du Valais précise tous les détails de sa stratégie de soutien à la production cinéma & vidéo.

Le projet d’une Valais Wallis Film Commission
Attirer des tournages de fiction en Valais

Le canton du Valais a initié en 2010 une réflexion sur l’opportunité de développer des mécanismes incitatifs dans le but d’attirer des tournages de fiction en Valais.

 

Dans un premier temps, une étude a été commandée en 2012 à la productrice Susannah Davies, suivie de la création en 2013 du groupe de travail Film Location Valais “ayant pour mandat de jeter les bases techniques, légales et organisationnelles d’un mécanisme de soutien aux tournages de productions cinématographiques en Valais. Les objectifs poursuivis par la mise en place d’un tel mécanisme sont de générer de l’activité économique supplémentaire en basse saison, de profiter des retombées positives en terme d’image favorables à terme à la branche du tourisme et enfin d’offrir la possibilité aux professionnels locaux du secteur cinématographique d’améliorer leurs compétences techniques en collaborant sur ces tournages“. (extrait du bulletin du conseil d’état du 27 février 2013).

En juin 2014, suite à la livraison d’un premier rapport, le conseil d’état a mandaté le groupe de travail pour poursuivre ses réflexions en vue d’un rapport final qui a été livré en septembre 2015.

 

Valais Films a activement participé au groupe de travail en y déléguant 3 membres de son comité : Susannah Davies, Tristan Albrecht et son président Denis Rabaglia.

 

Les prochains mois devraient nous indiquer si une Film Commission (terme désignant un organisme chargé d’attirer et conseiller des tournages de films) verra le jour en Valais dans les prochaines années.

Le cinéma valaisan sur Canal 9
Montrer nos films sur le petit écran
photo: canal 9

La télévision régionale valaisanne Canal 9 couvre, en priorité, l’actualité de la zone de concession accordée par l’OFCOM, soit le Valais mais ses programmes sont accessibles dans toute la Suisse via les téléréseaux et internet. Média de service public, Canal9 / Kanal9 réalise des émissions d’actualité et des magazines chaque soir de la semaine. Deux canaux distincts sont diffusés, avec chacun leur programme spécifique: le premier en français, le second en allemand.

 

Canal 9 / Kanal 9 est sans doute l’acteur majeur de l’audiovisul valasan et son employeur principal : nombre de membres de Valais Films s’y sont formés avant de créer leurs propres structures de production indépendantes.

 

En 2012, suite à l’initiative de son rédacteur en chef de l’époque Vincent Fragnière, des discussions ont été menées entre la chaîne et notre association afin d’établir un programme de films valaisans pour l’antenne.

Il a notamment fallu déterminer les tarifs de vente des programmes en fonction de leur durée et l’étendue des droits cédés.

 

C’est ainsi que d’avril 2013 à juin 2015, une vingtaine de films documentaires ou de fiction ont été diffusés le dernier jeudi de chaque mois, entre 19.00 et 20.00 dont les 5 films réalisés dans le cadre de la série Valaisans d’ailleurs. Certains réalisateurs ont eu l’occasion de présenter leur film dans une émission qui précédait la diffusion.

 

A la rentrée de septembre 2015, cette initiative a dû être abandonnée suite au changement effectué par Canal 9 / Kanal 9 dans sa grille des programmes.

Le Cinéma valaisan se présente
Faire connaître notre association
photo : François Mamin/Nouvelliste

Fondée le 13 avril 2007, l’association a choisi la date du 28 février 2008 pour se présenter au grand public, aux médias et au monde politique dans le cadre d’une soirée intitulée “Le cinéma valaisan se présente“ au cinéma Capitole de Sion.

 

Dans le dossier de presse, l’association avait mis en évidence le fait que la production valaisanne représentait environ 10% de la production romande, après Genève et Vaud. Un panorma détaillé des réalisateurs principaux -et notamment des prix remportés par leurs différents films- a été établi.

Le soir même, des extraits d’une vingtaine de films ont été proposé à la centaine de personnes présentes.

 
 

Cette opération a permis de positionner Valais Films dans le paysage politique, médiatique et culturel valaisan en faisant connaître au plus grand nombre son ambition : L’association – qui à terme devrait regrouper tous les professionnels qui font l’actualité de l’audiovisuel valaisan – entend porter une attention particulière à la diversité de la production et au soutien financier de projets d’envergure. Avec au centre, cette évidence : le monde des images ne se joue pas seulement à Genève, Lausanne ou Zürich !“

 

Sont téléchargeables : l’invitation officielle et l’article du Nouvelliste, ainsi que celui de la revue professionnelle Cinebulletin (en français et en allemand).

Nos films

Sélection non-exhaustive de films réalisés et/ou produits par nos membres.